24/05/2009

La révolution PS est entre vos mains…

 

Bonjour,

 

Qu’écrire? Que vous dire? Si je m’adresse à vous seulement maintenant c’est qu’il m’a fallu digérer certaines choses et surtout pouvoir prendre le temps de comprendre.

J’ai d’abord cru en un mauvais numéro… Comme si la baffle de 2007 n’avait pas servi de leçon… J’ai honte de ces gens qui obnubilés par le pouvoir et l’argent ont fait passer leur intérêt personnel avant les valeurs que le PS défend. La société individualiste a donc aussi fait du chemin dans nos rangs.

Et pourtant…

Il y a des gens au PS qui fournissent un excellent travail, un travail de terrain… Ces gens vous ne les connaissez pas. Ils n’ont pas un nom connu, ils viennent de petites communes souvent oubliées et critiquées. Ils n’ont pas ou peu de mandats et possèdent en eux les valeurs ancrées du socialisme. Ceux-là sont considérés aussi très souvent comme sans importance par la presse… En effet, les nouvelles et les actions venant de petites communes avec peu d’habitants ou alors des mandataires, des militants qui ne font pas partie de la franche PEOPLE, ça ne fait pas vendre !

Ces socialistes-là, je les côtoie tous les jours avec fierté. Leur engagement sans faille, leur détermination positive, leur ambition raisonnée dans l’unique but de bien-être de la population est le meilleur remède contre les baisses de moral politique.

Il y a aussi en Wallonie picarde, un maître d’œuvre… un homme brillant humainement et intellectuellement. Rudy Demotte n’a pas démérité. L’excellente qualité de son travail n’est plus à démontrer… Son bilan à la Région wallonne est impressionnant et c’est en Flandre qu’on le souligne le plus… La presse flamande parle de lui pour ce qu’il est et pour les valeurs qu’il défend non pas en fonction du fait qu’il soit affilié au PS.

Je n’ai pas honte de mon parti et c’est pour cela que je refuse les attaques de ceux qui me disent que je suis une pourrie ou une vendue. Il ya de clichés dans notre pays : les jeunes sont des délinquants, les flics des ripoux, les calotins des grenouilles de bénitier, les étrangers des profiteurs, et les socialistes des magouilleurs! Accepteriez-vous d’être catalogué ainsi? Moi non !

Dans tous les partis, il y a des gens bien et des gens moins bien… Je n’ai rien ni contre les uns ni contre les autres. D’expérience, cependant, je reconnais que le dialogue avec certains libéraux est impossible simplement parce que certains sont incapables de faire la part des choses. Ce sont eux qui m’insultent le plus souvent. Ils ne possèdent aucune dignité et aucun respect pour l’homme. Et je regrette cela. Je suis prête à parler avec eux de programme et d’idées pour notre région mais ils coupent le dialogue. J’ai bien dit certains libéraux… avec d’autres tout se passe correctement. Vous voyez… c’est comme ça dans tous les partis… Il ya des gens bien et des gens moins bien !

 

Si vous êtes de gauche, si le programme socialiste vous convient, je vous invite à réaliser ce 7 juin un choix intelligent. Votez socialiste mais différemment ! Votez pour la génération DEMOTTE, pour des gens moins connus mais qui n’hésiteront pas à se mouiller pour vous ! Pour eux, pas de magouilles possibles, ni de poste ni de mandat promis, ils bougent avec leurs tripes et leur cœur !

En tout cas, après le 7 juin, je travaillerai avec ardeur à cette révolution. Comme je l’ai dit cette semaine en assemblée générale, je me fous que certains soient députés, ministres ou conseillers machin. Ces gens-là sont là grâce à vous et surtout pour vous ! Je leur rappellerai, faites-moi confiance ! Le faire est pour moi primordial dans l’engagement qui est le mien… parce que chaque jour, je veux pouvoir me regarder dans le miroir sans rougir.

 

A bientôt,

Alicia