11/12/2007

Conseil communal du 10 décembre – Affaire Carion

Chers amies, chers amis,

Pour être honnête, j’ai longtemps hésité à publier un post sur le conseil d’hier soir car je ne souhaite en rien entamer une guerre entre partis. Il ne s’agit d’ailleurs pas ici de vampiriser un parti (la Fédération MR et des sections MR n’ont pas hésité à relayer cette triste affaire). Je vais donc essayer de vous parler des éléments que personne ne peut accepter. Une discussion à bâtons rompus au-delà de l’appartenance à un parti.

Plusieurs éléments m’ont interpellée. Ainsi, je ne comprends pas comment monsieur Carion ose dire que son affaire ne le choque pas. Avoir perçu 24 000 net sans avoir travaillé n’est pas choquant. Que dire à celles et ceux qui vivent avec des revenus de remplacement qui éprouvent des difficultés à terminer leur mois ?

Puis, nous avons relevé plusieurs versions dans les interventions du bourgmestre. D’abord, il a effectué une demande écrite pour l’octroi de sa pension. Quelques jours plus tard, la demande écrite est devenue un coup de téléphone. Hier soir, rien de tout ça ! Il déclare n’avoir jamais fait de demande et encore moins avoir tenu de tels propos dans les médias. Grrr ! Monsieur Carion doit avoir un jumeau…

Lors de notre précédent conseil, monsieur Carion s’est engagé à démissionner de ses mandats publics (sauf le mayorat) et à rembourser les sommes indûment perçues. Il s’agit d’une initiative personnelle. Cela a toute son importance. Hier soir, le PS lui a demandé de fournir la liste de ses mandats publics et s’est inquiété de savoir s’il avait respecté sa parole et remboursé. Il nous a été répondu qu’il s’agissait d’une affaire d’ordre privée. Monsieur Carion n’a pas démissionné de ses mandats et n’a pas remboursé les sommes dues. La Fédération MR s’est d’ailleurs prononcée négativement à ce sujet dans la presse hier. La confiance est, dit-on, rompue. Je ne comprends pas pourquoi le bourgmestre a pris un tel engagement pour ne pas le respecter.

Je regrette aussi le manque de tenue de certains mandataires qui ont pris la séance du conseil communal pour l’enregistrement d’une émission de télé-réalité. Il y avait même un « chauffeur » de salle. Ce manque de considération pour la tenue des séances du conseil est inacceptable. De la dignité, certains en manquaient !

Je terminerais par cette impression d’injustice qu’a laissé le MR de Beloeil (il faut le préciser car en rien leur fédé ne tolère ce qui a été fait) dans la salle. Une injustice profonde où quand on a une situation sociale enviable et des moyens financiers importants, le pardon et l’excuse sont plus vite acceptés que quand on ne bénéficie que de peu de moyens. Une justice libérale à deux vitesses.

À bientôt,

Alicia

05/12/2007

Deux bureaux de poste en moins dans l’entité de Beloeil

Il y a quelques jours, j’ai lu dans la presse que les bureaux de poste de Beloeil et de Stambruges allaient disparaitre. J’ai un goût amer en bouche. Je me souviens du désarroi de certains habitants de Basècles quand leur bureau de poste a été fermé il y a quelques années. Aujourd’hui, la série continue et les sentiments de la population sont les mêmes. Seul restera le bureau de Quevaucamps situé à la rue de Tournai. Ce bureau que je fréquente quotidiennement est souvent surchargé. Son personnel, très agréable, gère les diverses situations avec le sourire.  Entre l’envoi, la réception du courrier et la gestion de comptes bancaires, la poste fourmille d’activités et c’est tant mieux. Je me demande donc comment vont faire les employés pour gérer le flux supplémentaire occasionné par la disparition des deux bureaux cités ci-avant.  Que vont devenir celles et ceux qui travaillaient à Beloeil et Stambruges ?

La banque ING nous a annoncé la même situation voici quelques mois. Ils vont même plus loin, voulant nous faire croire que c’est pour le bien de la population qu’une partie du personnel va être remplacée par des machines. Je me suis crue dans un récit de science-fiction. Si cela continue, en 2020, Les Beloeillois iront à la poste et à la banque à Ath, Tournai ou Mons et en 2040 directement à Bruxelles. Tout cela pour offrir de meilleurs services bien entendus. Cela me donne une idée de déjà vu…

Plus sérieusement, au quotidien la globalisation touche chacun d’entre nous. De contacts directs, de solidarité, d’entraide, nous passons au monde très individualiste du produire plus, plus vite, pour gagner plus en dépensant moins pour produire. Nulle part, on ne parle du bien-être du travailleur, ni des devoirs bafoués envers les clients. Ma réflexion finale est la suivante : Les droits des travailleurs et des clients sont des éléments de piètre importance face au monde impitoyable du pouvoir et de l’argent.

J’aimerais pouvoir dire, « vrais »chiffres à l’appui que ce regroupement améliore l’économie du pays. Amélioration des bénéfices des entreprises sans doute mais à part cela ?

 À bientôt,  Alicia

14:18 Écrit par Alicia dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : poste beloeil |  Facebook |

01/12/2007

La démission d'Yves Leterme

Chers amis,Je viens de lire sur le site de Mateusz Kukulka la possible démission d’Yves Leterme. Je m’adresse à vous en tant que citoyenne à part entière. Cinq mois après les élections, notre pays vit une situation surréaliste. Si démission il y a, les Flamands diront que la faute revient aux Francophones et les Francophones clameront l’inverse. Je m’interroge sur les causes de cet échec car les résultats électoraux sont là. Pour quelles raisons donc est-il impossible de former un gouvernement ? Je me demande s’il n’y a pas eu une distorsion entre la réalité du terrain et les programmes politiques des différents partis. Les partis politiques n’ont-ils pas promis des chimères à la population ? Pour ma part, je pense qu’il est plus sage de laisser les chimères aux artistes qui, eux, possèdent la réelle possibilité de faire rêver les gens. Par ailleurs, la campagne électorale a caricaturisé les Wallons et les Flamands. Ainsi, Charleroi est devenu le centre de la Wallonie et le Vlams Belang le principal parti flamand….D’un côté comme de l’autre, les débats de fond n’ont été que trop peu présents pour laisser la place à une mascarde digne des meilleurs vaudevilles. Ce qui est interpellant également, c’est que les compétences fédérales ont été peu abordées. Il faut le dire le débat porte sur le communautaire. N’est-ce pas un débat précipité ? Ne faut-il pas laisser à chaque communauté le temps de faire sa place et de prouver sa véritable valeur ? Ainsi, je me souviens de 2003. A cette époque, les Flamands souhaitaient scinder la sécurité sociale. L’objectif était défini. Rudy Demotte a réussi à les faire changer d’avis alors que beaucoup avaient prédit un sculptural échec. Je pense donc que tout est possible. Le voilà aujourd’hui à la tête de la Région wallone. Peut-être réalisera-t-il le même pari ? C’est en tout cas mon souhait. Plutôt que de nous diviser, rassemblons nos forces, Wallons, Flamands and co. Peu importe l’origine. Chaque habitant de notre pays doit pouvoir participer à sa mise en valeur. Mettons les atouts de chacun au service de tous et tirons des leçons des erreurs commises dans l’une et l’autre région du pays. Celles et ceux qui ont combattu les troupes de Guillaume Ier dans le Parc de Bruxelles en septembre 1830 ne le méritent-ils pas ? Votre Alicia

15:22 Écrit par Alicia dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : demission - leterme |  Facebook |

30/11/2007

Voyage en train. Gare de départ : Le Palace

Bonjour,

Je vous invite à venir me rejoindre ce soir et demain soir à 20h00 à la gare du Palace située sur la place d'Ath. Voyage épatant garanti...

tn_ccccc 008

 

A ce soir,

Alicia

11:32 Écrit par Alicia dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : les pas perdus - palace - ath |  Facebook |

23/11/2007

Affaire Carion - Les questions du PS beloeillois au Collège communal

Pour votre info, voici la note rédigée par le PS de Beloeil concernant cette affaire. Bonne lecture !  

1.      Les membres du Collège communal étaient-ils au courant de la situation irrégulière du Bourgmestre dénoncée par les médias ?

2.      Le Collège a-t-il maintenant pris position? 3.      Quelle attitude compte adopter le groupe de la majorité? 4.      Le Bourgmestre peut-il encore se prévaloir de l'autorité indispensable au bon exercice de sa fonction ? 5.      En particulier, le Bourgmestre est-il encore crédible pour assumer ses prérogatives en matière judiciaire tout en étant le premier magistrat de la commune?  

6.      Restituer une somme indûment perçue suffit-il à effacer la faute commise?

7.      Le Bourgmestre a publiquement déclaré avoir bénéficié de certificats médicaux de complaisance. Ne s'agit-il pas dès lors de ce qu'il convient de qualifier de « faux et usage de faux » ? 8.Quelle qualification faut-il retenir pour des faits d'une telle gravité? Ne s'agit-il pas d'un détournement d'argent public? 10. Ne faut-il pas s'attendre à une prochaine inculpation? 11. Le Bourgmestre semble estimer normal de percevoir un plantureux salaire de 6.594 € bruts par mois, sans travailler. Il ose déclarer que cela serait « monnaie courante» dans la fonction publique. Par ces propos, n'a-t-il pas gravement porté atteinte à l'honneur de l'ensemble de la fonction publique? 12.  Quelle serait l'attitude du Bourgmestre si un autre membre du Collège ou encore du personnel communal se rendait coupable de pratiques frauduleuses? 13.  Le Gouvernement wallon a d'ores et déjà qualifié l'attitude du Bourgmestre d'inacceptable. Comment dès lors le Bourgmestre pourrait-il encore demain défendre avec crédibilité les dossiers de la commune auprès de la Région wallonne?  

14. Comment est-il possible de travailler plus qu'à temps plein pour la commune tout en étant soi -disant malade ?

15. Comment justifier dans le même temps d'encore trouver le temps d'exercer une dizaine de mandats rémunérés et d'assister à plus d'une trentaine de conseils d'administration, comme par exemple à la société wallonne du logement, à la société wallonne du crédit social, chez IPALLE, chez IDETA, comme administrateur d'une compagnie d'assurances, etc. ?  

16.  Comment le Bourgmestre peut-il soutenir dans les médias et à 48 heures d'intervalle avoir introduit en avril sa demande de pension par courrier puis revenir sur ses déclarations en invoquant plutôt un vague appel téléphonique?

17.  Quel fossé entre les discours et les actes! Comment le Bourgmestre a-t-il eu l'audace de tenir des propos moralisateurs le 11 novembre face aux enfants des écoles alors qu'il avait été licencié pour les raisons que l'on sait 3 jours auparavant?  

18. Le Bourgmestre aurait-il déjà oublié le thème principal de son discours d'installation tenu il n'y a même pas un an prônant pour tous une parfaite déontologie et le strict respect des lois?

19.  Le Bourgmestre compte-t-il s'autoriser un laxisme éhonté alors qu'il a impitoyablement renvoyé pour faute grave des agents communaux sur base de motifs comparativement futiles? 20.  Le règlement d'ordre intérieur du Conseil communal prescrit en son premier article la probité et la loyauté de ses membres. De plus, la loi communale prévoit la révocation en cas d'inconduite notoire. Comment le Bourgmestre peut-il encore s'accommoder de ces principes fondamentaux?     En conclusion, le Parti socialiste de Beloeil annonce dès à présent qu'il demandera à brève échéance la tenue d'un conseil communal extraordinaire pour débattre de cette affligeante situation. A cette occasion, le Conseil devra examiner la suite qu'il convient de réserver aux réponses formulées. Le Conseil devra aussi prendre attitude à la lumière des éléments susceptibles d'intervenir tant au niveau de la Tutelle régionale qu'en matière judiciaire. Le moment venu, le Parti socialiste de Beloeil saura prendre ses responsabilités.   

20:13 Écrit par Alicia dans Conseils communaux | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

21/11/2007

Mes mandats pour la législature 2006 – 2012 – Mise à jour

Voici la liste des mandats et leur rémunération : 
  • Conseillère communale : +/- 10 séances par an : 82 € brut de jetons de présence par séance. 
  • Conseillère de police (Jusqu’au 31 décembre 2007, je m’étais engagée à remettre ce mandat en jeu si d’autres événements arrivaient ; me voilà vice-présidente de la fédé, je tiens donc parole !) : +/- 5 séances par an : 82 € brut de jetons de présence par séance. 
  • Représentante de la Commune de Beloeil aux assemblées générales d’IDETA et de l’AIS Les Deux Rivières : Mandat non rémunéré. 
  • Vice-Présidente de la SWDE Escaut-Lys-Dendre : à ce jour, j’ai reçu un jeton de présence de 260 € pour une réunion. Dès que je connais les montants exacts, je vous les transmets. Il y aurait un montant fixe reçu et des jetons de présence. 
  • Vice-Présidente de la Fédération PS de Wallonie picarde : Mandat non rémunéré. 
Ces deux derniers mandats m’ont été conférés il y a peu. A bientôt,  Alicia

 

16:02 Écrit par Alicia dans Mes mandats | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

18/11/2007

Les oublis du bourgmestre de Beloeil

Je pensais avoir tout vu ou tout entendu mais alors là...

Incroyable ! Notre sacro-saint bourgmestre soi-disant irréprochable est victime de l'oubliette aigue... une bien drôle de maladie...

Non, vous ne rêvez pas, il fait bien partie du MR. Pas la peine d'insister, il n'est pas socialiste ...

Regardez plutôt ceci ... Le bourgmestre de Beloeil avoue cumuler des mandats sans autorisation.

Gageons qu'à l'avenir Monsieur Carion cessera de jouer au moralisateur...

Mais enfin, comment peut-on encore être Bourgmestre après un truc pareil???? Y a des socialistes qui ont été viré pour moins que ça...

Biz chers bloggeurs,

A.

20:26 Écrit par Alicia dans Général | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |