18/10/2008

Six raisons d’être une Belge heureuse…

Non, je ne suis pas morte dans les fins fonds de Quevaucamps, je suis juste en exil à … Basècles… Ah ! Terrible infâmie…

L’actualité ne nous donnant pas de quoi être positif, j’ai choisi de vous donner mes six bonnes raisons d’être une Belge heureuse… En espérant que ce moment de douce ironie vous fasse un peu retrouver le sourire…

 

Je suis donc une Belge heureuse car :

1)      Je n’ai pas d’actions ni chez Fortis, Dexia ou nulle part ailleurs. Il y a quelques temps, cela aura pû être considéré comme une tare aux yeux de certains. « Comment « la petite populasse » (désolée d’être aussi crue mais c’est ainsi que certains soi-disant bien pensant nomment les ouvriers et les gens de « classe moyenne ») ne peut-elle pas avoir d’actions chez Truc Muche ? Oh ! My god ! Quelle horeur ! Aujourd’hui, je me marre et je ne pleure pas après l’Etat pour qu’il renfloue les caisses des banques…

2)      J’ai obtenu mon prêt de maison avant la crise ! Ouf ! ca me laisse de la marge pour pouvoir payer les factures…

3)      Je n’ai pas de gaz donc pas de chauffage avant plusieurs jours (services full chez Electrabel qui assure le max j’avoue et je reconnais). Encore une raison de plus pour être heureuse : pas de chauffage donc pas de facture… C’est la fête (Faut que j’en profite car avec les prix de fous d’Electrabel, après ça ne va plus être la fête...)

4)      Je ne bénéficie pas de revenus de remplacements. Une chance car il est toujours difficile d’obtenir une avancée dans ce domaine pourtant primordial. Si rien ne change, dans les années à venir les gens bénéficiant de revenus de remplacements seront encore plus pauvres alors que les ex-riches devenus pseudo- pauvres se seront refaits une santé grâce aux mesures prises par l’Etat.

5)      Je ne suis pas une clandestine. Encore une grande chance. Si je l’étais, je serais enfermée dans une cage à lapins avec vingt compatriotes aussi étrangers et pauvres que moi. Ah ! Là, il faut le dire le gouvernement est pathétique et fait preuve de discrimination… Un clandestin sans le sou est enfermé alors qu’un clandestin avec un beau compte en banque est un invité… Quelle injustice !

6)      Je n’ai pas de commissions à payer (Super ! merci les grands-parents logeurs pendant les travaux !). Heureusement d’ailleurs ! Ah ! Qu’est-ce que le monde tourne à l’envers ! Alors que les entreprises délocalisent afin de produire moins cher, les produits en magasins coûtent eux de plus en plus cher ! Quelle est belle cette mondialisation qui fait bosser des enfants et des paysans pour un revenu indécent !

 

 

Bon, vous l’avez compris… Je suis toujours en forme !

A bientôt,

Alicia

15:08 Écrit par Alicia dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

citation / Humour Noir Les catastrophes,ce sont les fêtes des pauvres.

Camarade / Léopold DELFANNE Militant ps

Écrit par : DELFANNE LEOPOLD | 08/12/2008

La crise citation . Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres.Je ne vois pas en quoi c'est une crise.Depuis que je suis petit,c'est comme ça.signé Léopold DELFANNE Militant socialiste.

Écrit par : DELFANNE LEOPOLD | 09/12/2008

Les commentaires sont fermés.