23/05/2008

Stop au cinéma politique !

Je lis à l’instant que Kris Peeters, Ministre-Président de la Région flamande accuse les Francophones de salir les Wallons.

N’est-il pas temps de sonner la fin de la cour de récréation ?

Je suis assez excédée de constater que nos politiciens n’ont plus parlé des concitoyens depuis des mois. Je me demande même si ce mot fait encore partie de leur vocabulaire.

Aujourd’hui, les prix flambent. Point obtenu par le PS : un observatoire des prix. Oui, c’est bien mais après ? Quelles actions compte prendre le gouvernement pour faire face à l’inflation des prix ? Pour l’instant, rien n’est dit. Notre gouvernement est probablement trop occupé avec d’autres dossiers de pouvoir.

La sonnette d’alarme n’a-t-elle pas été tirée ? Hier soir, au JT, il a été annoncé que les Wallons avaient sacrifié leur poste de chauffage. Nous sommes en l’an 2008 et en nous n’avons pas les moyens de nous chauffer. A cela, aucune réponse. Beaucoup de ménages même de personnes qui ont un emploi ont des difficultés à terminer le mois. Si cela continue, la nourriture va se révéler impayable.

Oui, j’exagère, je sais mais j’attends des actions car à ce rythme-là, plus de chauffage, plus de carburant pour se déplacer…

Apparement, tout le monde s’en fout, ce n’est apparemment pas le moment. Demain, il sera peut-être trop tard…

A bientôt,

Alicia

09:10 Écrit par Alicia dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

Pas de tolérance ... Voilà, j'avoue... je me trouve dans une situation d'intolérance. Les messages envoyés par des personnes ayant des idées d'extrême droite seront supprimés automatiquement !

Écrit par : Alicia | 23/05/2008

j'aime votre façon d'etre Alicia. Continuez. Vous êtes mariée?

Écrit par : Pat Syl | 23/05/2008

Quand la fiction devient une réalité... ... ou quand le cinéma s'avère difficile à supporter pour une certaine catégorie de citoyens.

Alicia, j'adhère totalement à ton discours quand tu déclares que les mandataires politiques devraient s'intéresser à des sujets plus " brûlants " que les questions communautaires, alors qu'il est vrai que la Belgique rencontre de graves problèmes de pouvoir d'achat, d'emploi voire de justice et/ou de santé.

Il faut toutefois faire remarquer que, si les bousculades communautaires concernent très peu les habitants de Beloeil, il n'en va pas de même pour les habitants des communes périphériques et les Fouronnais. Et, pour nous, [b]cela n'a rien d'une récréation[/b] (voir les derniers conseils communaux et/ou autres décisions communales tout à fait arbitraires à Fourons, ainsi que les décisions ministérielles flamandes (Keulen, surtout...) - décrets, circulaires et autres brimades administratives minant la vie des quelques 300 000 Francophones de Flandre).

Je peux aisément comprendre le " coup de gueule ", mais je comprends moins quon ne comprenne pas les nôtres.

Merci d'en tenir compte et, encore une fois, une bonne continuation !

Écrit par : Michaël HENEN | 24/05/2008

Ce billet a été repris dans la revue des blogs du Politique Show.

Bien à toi.

Écrit par : Mateusz Kukulka | 27/05/2008

Comme tu es professeur de français et que tu habites la commune de Beloeil, va soutenir un jeune auteur de ta commune, Emmanuel Tahon, lors de la soirée littéraire qui lui sera consacrée le vendredi 6 juin à 19h à la bibliothèque communale de Beloeil. Comme je ne connais que toi et le château dans ta commune, je compte sur toi pour faire la promotion de cette soirée sur ton blog et autour de toi. Il est important d'encourager nos jeunes auteurs non médiatisés.

Écrit par : Un petit Belge | 27/05/2008

J'ai oublié de signaler le blog d'Emmanuel Tahon : http://emmanueltahon.skynetblogs.be

Écrit par : Un petit Belge | 27/05/2008

Bien vu ... comme d'hab ! Comme d'hab, tu tapes là où ça fait mal ... et avec raison ! Si je peux me permettre, je vais en rajouter à ta rogne. L'inflation dont tu parles est strictement artificielle car jamais on n'a produit de richesses sur notre bonne vieille planète. Mais les profits ne sont pas réinvestis dans les unités de production qui vieillissent et qui entraînent un coût élevé. Si à celà on ajoute que l'on entretient un chômage élevé pour faire jouer la concurrence entre les demandeurs d'emploi dans le seul but de maintenir les salaires en dessous de la ligne de flottaison de l'acceptable, nous avons tous les ingrédients pour concocter une société duale comme jamais on en a connu d'histoire d'homme...
S'il est déplorable que les Gauches européennes subissent des reculs (parfois à la limité du vérifiable comme chez nous), je ne m'inquiète pas pour l'avenir: avec la lutte des classes que l'on est en train de remettre en route, dans pas longtemps notre Internationale va redevenir un chant à la mode. Je t'embrasse. Continue.

Écrit par : William M. Lebrun | 29/05/2008

Une légère correction ... au lieu de "...car jamais on n'a produit de richesses sur notre bonne vieille planète...", il faut lire "... car jamais on n'a produit AUTANT de richesses sur notre bonne vieille planète... "
Excusez cette erreur mais c'est l'émotion de m'adresser à Alicia ;-)

Écrit par : William M. Lebrun | 29/05/2008

bien que si on fait la balance entre ce qu'on produit et ce qu'on détruit sur notre bonne vieille planéte je ne suis pas certain que se soit cette période de notre histoire qui soit la plus productive en richesse...

Écrit par : Michel Debruxelles | 29/05/2008

Pas de solution simple à des problèmes complexes... Bonjour,
Lorsque les vrais producteurs des richesses qui sont les travailleurs se seront structurés dans les pays émergents parce qu'ils en auront assez des conditions inhumaines dans lesquelles ils sont, par la force de la chose capitaliste placés, les structures syndicales produiront leur effet et un équilibre peut s'installer. Par contre, les défis climatiques et environnementaux sont à relever.
Aux politiques d'inciter à investir dans l'avenir, j'ose espérer que le PPP pour les bâtiments scolaires intègre la notion de développement durable qui rime en ce moment avec économies.
Continure à développer des politiques à l’image de la Région wallonne : UREBA (amélioration énergétique des bâtiments publics) et les incitants fiscaux aux particuliers y contribuera aussi…
Salutations sincères

Écrit par : Benoit De. | 31/05/2008

Les commentaires sont fermés.