11/12/2007

Conseil communal du 10 décembre – Affaire Carion

Chers amies, chers amis,

Pour être honnête, j’ai longtemps hésité à publier un post sur le conseil d’hier soir car je ne souhaite en rien entamer une guerre entre partis. Il ne s’agit d’ailleurs pas ici de vampiriser un parti (la Fédération MR et des sections MR n’ont pas hésité à relayer cette triste affaire). Je vais donc essayer de vous parler des éléments que personne ne peut accepter. Une discussion à bâtons rompus au-delà de l’appartenance à un parti.

Plusieurs éléments m’ont interpellée. Ainsi, je ne comprends pas comment monsieur Carion ose dire que son affaire ne le choque pas. Avoir perçu 24 000 net sans avoir travaillé n’est pas choquant. Que dire à celles et ceux qui vivent avec des revenus de remplacement qui éprouvent des difficultés à terminer leur mois ?

Puis, nous avons relevé plusieurs versions dans les interventions du bourgmestre. D’abord, il a effectué une demande écrite pour l’octroi de sa pension. Quelques jours plus tard, la demande écrite est devenue un coup de téléphone. Hier soir, rien de tout ça ! Il déclare n’avoir jamais fait de demande et encore moins avoir tenu de tels propos dans les médias. Grrr ! Monsieur Carion doit avoir un jumeau…

Lors de notre précédent conseil, monsieur Carion s’est engagé à démissionner de ses mandats publics (sauf le mayorat) et à rembourser les sommes indûment perçues. Il s’agit d’une initiative personnelle. Cela a toute son importance. Hier soir, le PS lui a demandé de fournir la liste de ses mandats publics et s’est inquiété de savoir s’il avait respecté sa parole et remboursé. Il nous a été répondu qu’il s’agissait d’une affaire d’ordre privée. Monsieur Carion n’a pas démissionné de ses mandats et n’a pas remboursé les sommes dues. La Fédération MR s’est d’ailleurs prononcée négativement à ce sujet dans la presse hier. La confiance est, dit-on, rompue. Je ne comprends pas pourquoi le bourgmestre a pris un tel engagement pour ne pas le respecter.

Je regrette aussi le manque de tenue de certains mandataires qui ont pris la séance du conseil communal pour l’enregistrement d’une émission de télé-réalité. Il y avait même un « chauffeur » de salle. Ce manque de considération pour la tenue des séances du conseil est inacceptable. De la dignité, certains en manquaient !

Je terminerais par cette impression d’injustice qu’a laissé le MR de Beloeil (il faut le préciser car en rien leur fédé ne tolère ce qui a été fait) dans la salle. Une injustice profonde où quand on a une situation sociale enviable et des moyens financiers importants, le pardon et l’excuse sont plus vite acceptés que quand on ne bénéficie que de peu de moyens. Une justice libérale à deux vitesses.

À bientôt,

Alicia

Commentaires

Vos commentaires Madame,

lorsque vous parlez de dignité permettez moi de vous faire aimablement remarquer que lors de votre entrée en conseil vous n'avez même pas pris la peine de saluer vos collègues conseillers !! Alors si voulez donner des leçons de conduite et de dignité ne faudrait'il pas commencer par vous même?. Pour le surplus, il me semble que Monsieur le Bourgmestre à quant à lui donner une leçon de démocratie. En effet il s'est opposé au huis clos car il n'a rien a cacher à la population. L'acharnement soudain de votre parti, à son encontre, n'est il pas "téléguidé" par certaines éminences grises du PS toutes proches?.

Écrit par : Martin | 11/12/2007

Cher Jean-Marie,
Pour votre information, je n'ai pas salué mes collègues pour la simple et bonne raison que je sortais d'une réunion au Parc Naturel des Plaines de l'Escaut et que je suis arrivée pile à dix-neuf heures dans la salle du conseil. Heure à laquelle le conseil devait commencer si notre bourgmestre était arrivé à l'heure. Il est d'usage dans ces cas-là de saluer les collègues après le conseil... Evidemment, certains membres du conseil qui devaient être présents à la réunion du Parc n'y étaient pas, facile pour eux de saluer tous le monde. Apparemment, vos n'avez pas entendu le bonjour collectif que j'ai dit à l'assemblée m'excusant du retard car présente à une réunion où le conseil m'avait désignée. Alors, de la dignité et e politesse, j'en ai! Vous parlez de téléguidage du PS et au MR il n'y en avait pas?

Écrit par : Alicia | 12/12/2007

Bonjour Alicia,

Mettons d'ors et déjà les choses au clair, je suis plutôt porté vers la gauche... Cependant, depuis quelques temps, je me pose certaines questions. J'aimerais que vous m'éclairiez.
J'ai assisté au conseil de lundi et celui-ci m'a laissé un goût plutôt amer. J e m’explique.
D’abord, pourquoi ne défendez-vous pas vos idées au conseil avec autant d'acharnement que sur votre blog. Au lieu de cela, nous n'avons entendu de votre part que "Bonjour à tous". Point.
Aussi, je suis désolé de l'image que notre "future tête de liste" a donné lundi. Celle-ci n'était pas très reluisante. Celle d'un homme qui ne sait pas garder son calme ni son sang-froid. Qui ne sait pas "parler" (chacune de ses interventions aurait pu se résumer en 2 phrases alors qu'il en faisait 50). Bref, que de la répétition. A contrario, Mr Carion est resté, bien que mis sur la sellette, très calme et courtois. Il a donné l'image d'un "Bourgmestre". Même dans l'adversité.
Entendons nous bien, je ne veux en aucun cas pardonner son geste ou sa faute. C'est une grosse erreur de sa part. Et cela n'aurai en aucun cas du se réaliser. Mais d'après ce que j'ai compris lundi, il n'est pas seul en faute, son ex-employeur l’est aussi puisque ce dernier aurait du arrêter de payer ce salaire inutile.
Aussi, je pense que l’opposition devrait plutôt s'intéresser aux choses concrètes réalisées et éventuellement de les critiquer si besoin est, mais pitié arrêtons de nous acharner sur des questions d’ordre privée qui arrivent à plein de gens dans la fonction publique et qui, s’il ne sont pas des personnages publics passent tout à fait inaperçu et est considéré comme normal ou habituel.
Je vais vous donner mon impression : nous ne savons pas attaquer la majorité sur ce qu’ils font pour Beloeil alors on cherche tout les moyens possible pour les discréditer. On attaque sur la forme et pas sur le fond. Laissons les travailler en gardant notre rôle d’opposition, on verra bien le résultat, s’ils font mieux ou moins bien. La population saura remettre les choses en ordre si nécessaire.
Surtout que nous sommes très mal placé pour donner des leçons aux autres partis (quelque ils soient). Nous devrions d’abord régler tous nos problèmes au ps. Nous ne sommes pas irréprochable loin de là. Faisons le nettoyage chez nous et puis seulement permettons nous de critiquer les autres. Agissons à Tournai et à Ath (comme rappelé au conseil), éliminons les vers dans la pomme. Sinon, nous ne sommes pas crédible.
Aussi, je suis au regret de constater que les choses bougent à Beloeil. Alors une question : pourquoi réussisent-ils à faire ces choses alors que nous n’y sommes pas arrivé ? Je me rappelle de Monsieur Picron dire sur No telé avant les élections "Pour créer une maison de jeune à Beloeil, il faut qu'une autre ferme dans une autre commune ». Si j'en crois ce qui se dit, ce sera chose faite dans un proche avenir. Ce n'est qu'un exemple parmi d’autres. Alors ma question est: est-ce un mensonge de cette majorité ou bien étais-ce de la paresse de notre part? Qu'en pensez-vous? Quel est votre avis sur ce qui est fait pour Beloeil par le MR-CDH? Objectivement?

Écrit par : un spectateur du conseil | 12/12/2007

Bonjour,
Je vais répondre à vos questions.
Si je ne suis pas intervenue ce lundi c’est parce qu’il me semblait que d’autres étaient plus à même de le faire que moi notamment le chef de groupe ou le président de l’Union socialiste communale. Par ailleurs, je ne voyais pas l’utilité de répéter ce qui avait déjà été dit par d’autres. Nous avons chacun nos compétences et nos affinités dans nos interventions. Et puis, il s’agissait pour moi aussi de découvrir un conseil communal avec des tensions palpables. Il faut parfois savoir observer et apprendre… je ne m’en cache pas.
Vous parlez de la future tête de liste socialiste. C’est un peu prématuré. Qui dit qu’Olivier Picron le sera ? Il vous répondra comme moi que le meilleur choix sera fait en temps opportun. Moi qui connaîs le chef de groupe, je l’ai trouvé très calme. S’il a répété plusieurs fois les mêmes paroles, c’est parce que les réponses à ses questions ne sont jamais venues.
Je pense qu’il est facile de critiquer l’employeur qui a quand même envoyé un recommandé à l’intéressé 12 jours après les 10 jours injustifiés. D’autres courriers ont suivi. Par contre, je suis d’accord avec vous, les versements auraient du être stoppés. Mais est-ce facile de ne pas payer un très haut fonctionnaire de l’administration ? N’y a-t-il pas eu des pressions ? Je ne connaîs pas le fonctionnement mais je m’interroge. Sans doute n’aurons-nous jamais la réponse.
Ces faits ne seraient pas restés inaperçus même s’ils avaient été commis par quelqu’un qui n’occupait pas un mandat politique. La faute est grave et est à mon avis passible d’une peine. Dans le cas qui nous occupe, je me demande si cela ira jusque là.
Quant au fond et à la forme, voici quelques éléments. Mr Carion a beaucoup parlé du respect de la loi et des règles lors dans son discours de prestation de serment ou même lors des précédents conseils communaux. Les éditos des bulletins communaux ressemblent plus à de la propagande politique (sur les frais de la commune…) qu’aux activités réalisées par la majorité. Par ailleurs, dans son dernier édito, Mr Carion s’octroie l’organisation du Ravel. Pas très honnête, c’est un dossier mis en place par l’ancienne majorité…Pourtant nous n’avons pas pipé mot sur ces éditos ni sur les multiples attaques parues dans la presse. Notre groupe suit aujourd’hui les conseils du bourgmestre et reste vigilant sur les procédures, si chères au bourgmestre, car elles ne sont pas respectées. J’ai plutôt l’impression qu’il faut faire ce qu’il dit pas ce qu’il fait. Nous ne cherchons pas à les discréditer, il se fait que si Mr Carion avait été honnête, rien de tout cela ne se serait passé. Si nous avions voulu le faire, nous aurions relevé chaque semaine les incohérences et nous aurions refusé en bloc leurs propositions lors des conseils.
Vous avez l’impression que les choses ont évolué. Je n’en suis pas si sûre pour l’instant. Il faut du temps. Une chose est sûre, la communication est faite et refaite. Ce que je veux dire, c’est que dès qu’il se passe le moindre événement, l’information est relayée dans la presse. Le PS ne l’a pas assez fait. Pour ma part, je n’ai encore rien vu d’exceptionnel ni de neuf et je ne pense pas que le PS bloque les projets ou refuse la discussion sinon nous aurions refusé le budget communal et ce n’est pas le cas.
Quant à la maison de jeunes, je n’ai encore vu aucun dossier. Les subsides sont longs à obtenir, Olivier Picron a raison. Attendons.
Ce n’était en rien de la paresse du PS. Notre groupe avait déterminé des priorités et comme les crèches venaient d’être subsidiées, il y avait peu voire pas de chance pourqu’une maison de jeunes le soit.
Je sais bien que le PS n’est pas irréprochable les autres partis non plus d’ailleurs. Ath et Tournai sont en passe de régler leurs problèmes. Je place toute ma confiance en Tania Vandekerkove qui remettra sur pieds l’USC athoise. Laissons-lui le temps d ‘agir.
Michel Destrebecq a parlé de l’absence des députés au Parlement. Je ne cautionne absolument pas les absences de nos députés. Deux députés libéraux ont d’ailleurs proposé de sanctionner les absents financièrement. Au risque de faire grincer certains, je trouve l’idée excellente.
Il est temps maintenant de dépasser les clivages politiques et d’essayer de construire. Je vous avoue que j’ai du mal car malheureusement notre bourgmestre ne m’inspire pas confiance.
À bientôt pour d’autres échanges,
Alicia

Écrit par : Alicia | 12/12/2007

Pourquoi voudriez-vous ... ... Chère Alicia, que l'inéffable Carion tienne un langage vrai et digne alors que ce n'est point coutume en son parti... Rappelez-vous des dires de Reyndersil y a maintenant 6 mois... Et actuellement, le même prétend n'avaoir jamais voulu exclure les Socialistes du discours politique ... Prenez leur Président de Fédération Occidentalo-hennuyère... Qui refuse des logements sociaux dans sa commune de peur que cela attire les "bougnoules" (sic) de la région; en oubliant que les dits bougnoules furent attirés dans la région par son propre oncle alors très populiste burgermeester de Renaix-Ronse... Et on pourrait comme cela en citer des litanies... Alors, Carion fait il tache dans le tableau ? Ce qui me révolte c'est quand ces "gens-là" osent se réclamer de la démocratie et du social... Je vous souhaite néanmoins, Chère Alicia, bien du courage.

Écrit par : Arthur Leroy | 14/12/2007

Je suis un citoyen de l'Union européenne. J'ai commencé un blog. Il est écrit en anglais. Il ne dispose pas de la publicité. Mon dernier article est autour de la gauche, les droits de l'homme, et le nationalisme. Vous avez peut-être envie de le lire ou même écrire un commentaire.

Il est ici:
Http://ladyjusticesscholar.blogspot.com/

Écrit par : Scholar | 20/12/2007

Les commentaires sont fermés.