22/06/2007

GRRRRRRR ! Quelle semaine ! Du chauffage aux examens !

Vaste semaine et vaste programme ! Me voilà envahie de corrections… Mes conseils de classes sont terminés et seulement 4 élèves sur 67 doivent présenter un examen de passage dans mes cours. Les autres ont réussi et je suis fière d’eux.  Je le dis. Je souhaite aux élèves sortant une bonne réussite et aux autres de passer d’excellentes vacances. Même si je n’aime pas corriger, je vous avoue que face à l’actualité, c’est ce que j’ai préféré.

Parlons enseignement. Dis Marie, puis-je aller aux toilettes sans avoir un agenda précis ? Désolée de l’humour mais je suis assez atterrée par le dernier communiqué de presse du Ministère de la Communauté française. Ce qui ne me plaît c’est que l’on insinue une fois de plus que la majorité des enseignants ne remplissent pas leur mission et qu’ils sont déjà en vacances en fin d’année. La vérité n’est pas celle-là. Cette semaine a été chargée, entre les corrections (j’ai mis une journée pour corriger 14 examens de français….), les qualifs et les conseils de classes, c’était assez mouvementé… Pourtant, je ne me plains pas. Il y a toujours mieux mais aussi toujours pire. Par contre, je ne vois pas comment je pourrais exécuter le souhait du Ministère en réalisant uniquement mes corrections l’après-midi… Dans ces conditions, le lancer de feuilles pour les cotations me paraît être adéquat… (Humour !) Sincèrement, je ne me sens pas capable de corriger en un après-midi des examens de français sans faire appel à ce moment-là  à de la subjectivité… On semble aussi oublier que cette fin d’année comporte son lot d’obligations administratives : cahiers de matière, matière d’examens de septembre, bulletins pour les titulaires (pas moins de 5 feuilles par élève à compléter dans mon établissement…), organisation de la prochaine rentrée, remise des bulletins et des diplômes et j’en passe. Quand je pense que j’ai passé plus de 120 heures à créer un cours en pédagogie différenciée et que ce cours change de dénomination et qu’il me faut le refaire …. Pfff ! Au moins me direz-vous, je sais comment je vais occuper mes vacances ! Il est urgent donc de revoir la copie. Il est encore plus urgent de considérer les enseignants pour le travail formidable qu’ils réalisent. Pour cela, je prône pour que plus d’enseignants soient présents à mi-temps (afin de ne pas perdre contact avec la réalité) au Ministère de la CF.

Electrabel ! J’ai l’impression d’avoir été flouée et manipulée par cette faramineuse pompe à fric. Comme beaucoup d’entre vous, j’ai souscrit il y a peu au contrat d’Electrabel à savoir 2% de réduction sur l’électricité et 2% sur le gaz. Royalement, et en pleine négociation gouvernementale, cette « pieuse » entreprise annonce une AUGMENTATION EXCESSIVE DU COÛT DE L’ÉLECTRICITÉ (+ 13%) ET DU GAZ (+ 20%). Evidemment, cette information ne figurait pas dans les clauses situées en bas de contrat (vous savez les trucs que l’on sait à peine lire…). Je trouve cette démarche extrêmement malhonnête et peu respectueuse du client. Mais c’est bien connu, le client, on s’en fout. Je me demande donc si je vais rallumer mon chauffage cet hiver … Je vous invite à lire la proposition du PS à ce sujet. Bon, malgré tout, il faut bien positiver, j’économise quand même 2% donc, ce ne sera pas 13 mais 11% en plus d’électricité et non pas 20 mais 18% en plus de gaz… Et ce n’est pas fini, comme je ne vais pas rallumer mon chauffage de sitôt et que je vais diminuer fortement les degrés demandés, c’est tout bénéf pour la nature… c’est le seul point positif… En clair, je paie plus et je mets deux pulls en hiver mais pour une bonne cause, est-ce que ça n’en vaut pas la peine ?

 

Amitiés,

Alicia

 

Commentaires

Electrabel Concernant Electrabel, est-ce qu'il n'est pas prévu que le client puisse rompre le contrat quand il y a une telle augmentation tarifaire?

Pour mettre un peu de baume au coeur, avec les 2% de réduction, sera 10,74% et 15,64% d'augmentation seulement.
113€ avec une réduc de 2% = 110,74€
118€ avec une réduc de 2% = 115,64€

Écrit par : Nicolas | 23/06/2007

Merci Nicolas,
J'ai oublié d'écrire que je cherchais justement une solution... Dès que je la trouve, je vous la soumets!

Écrit par : Alicia | 23/06/2007

Bonjour Alicia,

Rohhhh tu n'as pas honte d'avoir busée 4 élèves... snif encore 4 malheureux qui vont passer de très mauvaises vacances (hihi)

Attention on va t'accuser de faire du clientélisme aussi mdrrrrr

Enfin soit je leur souhaite bonne chance pour septembre ;)

En ce qui concerne les coûts des énergies, ça va faire beaucoup de mal au budget des petites gens ! J'ose espérer que le gouvernement va trouver une solution et intervenir pour eux !

Comme le gouvernement se pavane d'être plus social que les socialistes, j'espère au moins que ce ne sera pas du vent...

Salutations et bonnes vacances à tous

Écrit par : Thomas S. | 23/06/2007

Attention ! ... Chère Alicia,
Quand on relit la recension de la proposition de Karine Lalieux à propos d'Electrabel, que lit-on dans son dernier paragraphe sinon le principal obstacle que l'on risque de rencontrer dans les prochaines semaines ! En effet, la politique libérale que l'on nous concocte, ne va pas se départir de sa sacro-sainte application des lois du marché et de la concurrence ! ...
Il va falloir trouver - tant les politiques de Gauche (les vrais pas les transfuges !) que les consommateurs et les associations les représentants - des moyens de pression efficace. Je ne veux critiquer personne mais c'est le résultat au second degré de votes inconsidérés. Certains électeurs ont voulu punir le PS de l'agissement de certains de ses représentants. Ils l'ont fait avec raison mais un peu vite sans se rendre compte qu'en se privant de vrais défenseurs dans les hautes sphères du pouvoir ils allaient en payer - eux - les pots cassés ! Le gouvernement "orange bleue" n'est pas encore en place que cela commence déjà ! Enfin, c'est juste mon avis. Will.

Écrit par : Will Lebrun | 23/06/2007

Chère Alicia, bravo d'abord pour ta liberté de penser et de donner ton avis, même si c'est contre une ministre de ton parti (c'est d'ailleurs pour cette raison que je consulte si souvent ton blog).

Maintenant, venons-en au fonds du problème. Ce n'est pas moi qui vais critiquer les enseignants dont je trouve le métier beaucoup plus dur aujourd'hui qu'il y a quarante ans. Mais lorsque je vois le fils de mon voisin (3ème secondaire) qui a eu fini ses examens le 15 juin et dont l'école ne propose ensuite aucune activité, je trouve cela beaucoup trop tôt... Je comprends aussi les parents de ces adolescents qui ne peuvent prendre congé du 15 juin au 5 septembre et qui ne veulent pas laisser leurs enfants toujours tous seuls...face à de très nombreuses tentations. Occuper des jeunes pendant les deux mois de congé est déjà un casse-tête, vu les prix exhorbitants de beaucoup de stages...

Aussi je comprends la volonté de Marie Arena de remettre un peu de l'ordre à ce sujet, même si je n'ai pas de solution miracle (pourquoi ne pas augmenter les examens oraux pour diminuer la longueur de certaines corrections?). L'idée d'imposer des dates fixes pour tous les établissements est à étudier.

Écrit par : Un petit Belge | 24/06/2007

Alicia, je te souhaite de bonnes vacances bien méritées et j'espère que tu continueras à nous faire part de tes coups de coeur et tes coups de gueule de l'été. A bientôt.

Écrit par : Un petit Belge | 01/07/2007

Les commentaires sont fermés.