26/05/2007

Quelques photos de l'apéro du député Pierre Wacquier

Ce samedi 19, je suis allée à l'apéro de Pierre Wacquier, député walllon. C'est un moment privilégié  pour rencontrer des gens et parler de problèmes  concrets. Certains me diront qu'après la campagne, on ne me verra plus. Je peux vous assurer que je serai toujours là. Il est cependant vrai  que je suis plus sollicitée en période de campagne électorale et je regrette cela. Le contact avec Monsieur et Madame Tous le Monde est extrêmement important et je vous invite donc à me questionner quotidiennement. Avant de vous laisser découvrir quelques photos de l'apéro, je voulais juste vous dire, qu'en tant que jeune socialiste, je regrette et je condamne les actes répréhensibles de certains. Nous ne sommes pas tous pareils et aujourd'hui l'amalgame est trop facile. Nous, jeunes socialistes, nous ne voulons pas de ces pratiques qui discréditent notre mouvement.
 

En pleine conversation ...

tn_Alicia et gens chez pierre

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pause réflexion entre Agnès Detournay et moi
tn_alicia et agnès chez pierre

 
 
 
 
 
 
 
 
Rudy me présente à l'assemblée
tn_alicia et rudy chez pierre

 

 

 

 

 

 

Avec Agnès et François Martou, candidat au Sénat

 

tn_agnès francois

15:40 Écrit par Alicia dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

J'entends moi aussi beaucoup de personnes qui disent qu'après les campagnes électorales, on ne voit plus les femmes et hommes politiques. Je pense que c'est faux. Il n'y a certes plus de distribution de tracts sur les marchés et dans les gares, mais il suffit de lire la presse ou de consulter Internet pour se rendre compte que les ministres, députés, bourgmestres et échevins remplissent de nombreux engagements publics chaque semaine et surtout chaque week-end. C'est à nous à prendre à coeur notre rôle de citoyen et à interpeller le monde politique. On ne leur fera peut-être pas changer d'avis, mais on peut leur donner une vision plus concrète d'un problème en fonction de notre vie et de notre métier. C'est devenu si facile d'entrer en contact avec eux grâce à Internet, aux mails et aux blogs (celui-ci en est d'ailleurs la preuve et Alicia n'a pas peur de défendre ses idées). A plusieurs reprises, j'ai déjà envoyé un mail pour faire part de mon opinion aux responsables politiques concernés (tous partis confondus) et la plupart m'ont toujours répondu. Certaines m'ont d'ailleurs téléphoné personnellement pour m'expliquer en détail leur position.

Il faut aussi souligner que la présence des responsables politiques aux soupers aux boudins et aux kermesses de village n'est pas une preuve de compétence! On ne peut pas leur demander de beaucoup travailler sur leurs dossiers et d'être à la fois sur le terrain. Il faut savoir ce que l'on veut. Personnellement, je serais plus enclin à condamner les députés qui ne siègent pas souvent au Parlement.

Un autre problème m'apparaît aussi au cours de ces dernières semaines : beaucoup de personnes ne comprennent pas la complexité de notre Etat fédéral et parlent de sujets (l'enseignement, l'agriculture, la culture, etc.) qui ne concernent plus le gouvernement fédéral. La confusion règne d'autant plus que les ministres régionaux et communautaires se présentent aux élections fédérales. Il y a donc tout un travail d'information à faire par le monde politique, les médias et les enseignants.

Alicia, bon courage pour la suite de ta campagne!

Écrit par : Un petit Belge | 27/05/2007

Cher Petit Belge,
C'est avec beaucoup de plaisir que je lis tes commentaires et les messages de ton blog. Je te promets que je prends le temps mardi de répondre à tes questions correctement. Etre la plus jeune candidate de la liste PS n'est pas de tout repos. En effet, même si je possède le soutien accru de Rudy Demotte, il n'en reste pas moins que ma famille est mise à contribution. Ce soir, j'ai collé mes affiches dans la région. La vie d'un jeune candidat, c'est aussi cela.

Écrit par : Alicia | 27/05/2007

Les commentaires sont fermés.