04/04/2007

Protégeons notre planète et notre portefeuille : compostons !

Hier soir, j’ai répondu à l’appel du Parc Naturel des Plaines de l’Escaut , d'IPALLE et des guides composteurs de Bernissart, Beloeil et Péruwelz. Ils avaient en effet invité les mandataires communaux des trois communes précitées à venir découvrir leur action BENEVOLE. Je regrette le peu de mandataires présents. (Dites, Mesdames, Messieurs du MR / CdH de Beloeil où étiez-vous caché ? Dans le compost peut-être, je ne vous ai pas vus !) Ces guides composteurs, des gens bien de chez nous, qui s’investissent dans une action, qui rappelons-le est bénévole, méritent du soutien et de la reconnaissance.

Ces guides ont choisi de nous expliquer eux-mêmes le compostage en cinq points. Pour ce faire, ils ont réalisé eux-mêmes une mini-exposition dans la Maison du Parc Naturel de Bonsecours (à voir !). Cette mini-expo était agrémentée de leurs commentaires de spécialistes. (Nos guides ont en effet suivi une formation et dispensent aujourd’hui leur bonne parole dans différentes manifestations).

N’étant pas spécialiste, je ne vous expliquerai pas comment composter. Pour cela, je vous invite à consulter le site : http://www.minidechets.org

Vous y découvrirez une mine d’informations utiles.

Cependant, à l’heure où tous les partis semblent d’accord sur le fait qu’il est important de protéger notre planète en diminuant notamment nos déchets, en économisant de l’énergie, permettez-vous de vous rappeler quelques conseils ou informations que j’ai appris hier :

-          Buvons de l’eau du robinet : elle coûte 100 à 200 fois moins chère que l’eau en bouteille !

-          Compostons une partie de nos déchets ménagers : épluchures, marcs de café, sachets de thé, essuie-tout, feuilles mortes, tontes de pelouse,… : le compostage permet de diminuer 30% du volume d’un sac poubelle. (À 10 euros le rouleau….)

-          Transportons nos achats dans des sacs réutilisables.

-          Achetons en vrac et à la découpe.

-          Utilisons les recharges et les produits concentrés.

-          Achetons des bouteilles en verre et / ou consignées.

-          Préférons les grands conditionnements.

-          Avant de faire les commissions, rédigeons une liste : j’ai fait cette expérience il y a quelques jours. J’ai diminué mon ticket de caisse de 50% ! Je m’en suis simplement tenue à ma liste et je n’ai donc pas craqué inutilement sur des produits dont je n’avais pas besoin !

Peut-être vous dites-vous que ce n’est pas utile, que de toute façon, on passe chaque semaine prendre vos déchets et qu’en plus, on ne les brûle pas dans  votre commune ! En effet, ce n’est peut-être pas dans votre commune qu’on les brûle mais dans la mienne. Et plus exactement à Thumaide. L’incinérateur géré par Ipalle réalise de gros efforts techniques pour que les fours émettent le moins de « fumée, déchets » dans l’air. Il faut le reconnaître.  Mais au moment où la planète va mal, je pense qu’il est temps de réfléchir à d’autres systèmes de traitement de déchet. Je pense à la biométhanisation, par exemple. Je pense aussi que divers moyens devraient être mis en œuvre par les communes. Séances d’informations sur le compostage, informations et projets pédagogiques pour les plus jeunes, prime pour l’achat d’un composteur, installation d’un broyeur dans les parcs à containers,…

Alors, entre diminuer vos déchets ou incinérer vos déchets dans votre commune, vous choisissez quoi ?

Un peu de bonne volonté et de la solidarité.

Beaucoup d’économie pour votre portefeuille.

Une planète en meilleure santé pour ceux de demain.

A bientôt,

Alicia

PS : Merci aux guides pour leurs superbes explications, merci aussi à Monsieur RYCKEBOSCH, d’Ellignies-Sainte-Anne, d’avoir répondu à mes questions concernant le compostage en appartement.

13:10 Écrit par Alicia dans Coup de gueule | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bien vu ! Je suis heureux de voir qu'une jeune socialiste donne des recettes pour préserver ce qui reste de notre planète et qui n'a pas encore été démoli par nos rages consuméristes. On parle beaucoup pour le moment d'économie d'énergie et de réglementations en matière d'isolation à partir de 2008. Sur le site (!) français www.cuivre.org vous trouverez un bas à gauche du menu déroulant un "écosimulateur" qui vous donnera une idée de la consommation de votre habitation en énergie et de vos rejets en CO2... Vous serez étonnée ! Très bien votre blog. Si vous acceptez, je reviendrai. A bientôt ! ADL

Écrit par : Arthur-D. Leroy | 04/04/2007

Les commentaires sont fermés.