03/04/2007

Plus d'auteurs belges dans les écoles?

Telle est la question que m'a posée le créateur du blog "Journal d'un petit Belge".  Ci-dessous, vous allez découvrir ma réponse. Par ailleurs, j'ai pu découvrir sur le blog du "petit Belge" un auteur que je connaissais pas: Benoît Coppée.

 

Bonjour,

 

Comme je l’ai indiqué dans un commentaire précédent, j’enseigne le français dans le 1er degré du secondaire. Mes élèves lisent huit livres de jeunesse par an. L’an dernier, une collègue m’a fait lire « Tombé des nues » de Patrick Delperdange. Roman écrit par un Belge et publié par une maison d’édition belge. J’ai apprécié ce roman et je l’ai trouvé aussi bon que les autres romans que je faisais lire auparavant. Je me suis alors demandé s’il était possible de trouver d’autres romans de jeunesse écrits par des Belges. J’en ai trouvé bien plus qu’il ne m’en fallait et pour tout vous avouer, je n’ai pas été déçue. Mes élèves, cette année ont donc lu du BELGE. Citons par exemple, « 16-1 = 14 » d’Evelyne Wilwerth, « La Bille de Verre » de Maurice Carême (malheureusement il n’est plus édité mais c’est roman qui est parfait pour l’étude du conte), « De la terrible et magnifique histoire des créatures les plus moches de l’univers » de Thomas Gunzig, « Les Fleurs brûlées » de Nadine Monfils, « Inimaginaire » de Pierre Coran, « L’île noire » de John Flanders, « Rio Negro » de René Sterne, « Les enfants de la guerre » de Gil Lacq, « Contes et légendes du pays hennuyer » de Jean-Luc Dubart, « La remplaçante » de Frank Andriat, « Le garçon qui avait mangé un bus » de Nicolas Ancion, « Loverdose » de Bruno Coppens,…(Désolée pour ceux que je ne connais pas ou que je n’ai pas cité, contactez-moi, ça m’intéresse !)

 

Je pense donc qu’il y a moyen de lire plus d’auteurs belges dans les établissements scolaires tout en respectant les programmes. Bon, j’avoue, la grande enfant que je suis a quand même un faible pour Roald Dahl…

 

Monsieur Coppée, je découvre vos romans via ce commentaire, je vais les lire et pourquoi pas les proposer à mes élèves ?

 

A bientôt,

 

Alicia Vandenabeele

 

 

21:57 Écrit par Alicia dans Littérature | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

J'aime beaucoup Je suis arrive ici au hasard des liens et je ne le regrette pas car je le trouve très sympathique.
A bientôt Camarade
Geo

Écrit par : GeoWi | 03/04/2007

Merci pour votre réponse, merci pour vos encouragements sur mon blog et merci de l'avoir mis parmi vos liens. Un des buts de mon blog est de faire connaître les écrivains et artistes belges que les médias ne mettent pas assez en valeur. Je suis donc ravi de vous avoir fait découvrir l'auteur Benoît Coppée qui me semble sympathique et accessible. Au plaisir de vous lire sur http://journalpetitbelge.blogspot.com

Écrit par : Un petit Belge | 04/04/2007

jeune écrivain de l'entité Un autre jeune écrivain depuis des années dans l'entité et qui est reconnu par la SABAM,quelques texteschoisi parmi tant d'autres sur son blog http://hervehuart.skynetblogs.be ,étant le seul moyen pour le moment de se faire connaître et son adresse du site se trouve aussi dans le site de la SABAM (les auteurs en direct)en littérature.

Écrit par : huart hervé | 08/04/2007

Une visite dans votre classe? Merci beaucoup de faire livre mes romans à vos élèves! J'espère qu'il y prennent du plaisir! Si l'idée vous plaît, je viendrais volontiers leur rendre visite en classe à l'occasion!
Au cours de la prochaine année scolaire, qui sait?
J'adore rencontrer les lecteurs, surtout les plus jeunes, car cela m'aide à mieux cerner leurs envies et leur imaginaire pour écrire les prochains livres!
Bon été à vous,

Nicolas Ancion

Écrit par : Nicolas Ancion | 01/07/2007

Les auteurs belges, bien sûr qu'il faut en parler. Et pourquoi pas aussi des petits éditeurs de chez nous. Je pense précisément à celui qui prend le risque de m'éditer Chloé des Lys de et à Barry, près de Tournai. Allez voir son site, il faut le détour; http://www.editionschloedeslys.be

Écrit par : Jacques De Paoli | 28/02/2008

Les commentaires sont fermés.