01/03/2007

Intervention au Conseil de police du 01/03/07

Intervention du groupe socialiste au conseil de police de 01/03/07 concernant le budget 2007.

 

 

Monsieur le Président,

 

Permettez-moi de prendre la parole afin de relayer l’avis du groupe socialiste beloeillois.

Nous aurions pu être satisfaits de l’augmentation de la dotation de la zone de police de 2%. En effet, octroyer 991 742, 32 € pour la commune de Beloeil pourrait sembler être une somme importante. Mais ce n’est pas le cas. Pour maintenir la situation du cadre de 2006, il faut augmenter la dotation de la zone de 3,5% au minimum. Monsieur le Bourgmestre, vous avez dit hier que la commune de Beloeil n’en avait pas les moyens. D’autres, par choix politiques, les avaient trouvés avant vous.

Mesdames, Messieurs les Conseillers, Monsieur le Président, permettez-moi d’évoquer les conséquences de ce que j’appelle une irresponsabilité.

La première conséquence est le non remplacement de 6 départs. De 65 agents, nous passons donc à 59 agents en fonction. Cela veut dire, Monsieur le Président, que 10% des effectifs passent à la trappe. Je vais vous lire ceci : « La présence insuffisante de policiers dans nos quartiers sur le terrain et à l’écoute des gens est une faute grave de la puissance publique. » Fin de citation. Je vous remercie, Monsieur le Bourgmestre de Beloeil, d’avoir écrit dans votre prose électorale une réalité vous concernant.

Deuxième conséquence, la suppression des heures supplémentaires. Je pense que vous vivez bien loin de la réalité, permettez-moi de vous ramener sur Terre. Nos policiers devront-ils interrompre leurs missions parce qu’ils viennent de terminer leur service ? Ceci est digne de la Comedia dell’arte.

Troisième et dernière conséquence : le renon au plan de mobilité de 2006. En date du 30/10/2006, les membres du conseil donnent leur accord pour procéder à l’engagement de 4 personnes. Trois mois après cet accord, vous demandez la suppression de ce plan, vous, vous, qui avez tant insisté sur le manque de policiers.

Mon intervention se termine, soyez rassurés. Je ne parlerai pas de l’abandon de la Brigade de Beloeil qui permet pourtant de garantir la sécurité de Beloeil village.

Monsieur le Président, Monsieur le Bourgmestre, j’ai un présent virtuel à vous offrir, une rose avec ses épines, des épines qui rappellent à chacun avec quel mépris et par choix politique , vous privez les habitants de Beloeil et de Leuze-en-Hainaut du travail de qualité de 10 agents nécessaires au service de proximité.

Je vous remercie de m’avoir entendue,

 

Au nom du groupe socialiste de Beloeil,

Alicia Vandenabeele

 

21:30 Écrit par Alicia dans Conseils communaux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.